Chocolatier Bordeaux Hasnaâ

Nos métiers

Chocolatière

Ligne bicolore de séparation

Le métier de chocolatier est un métier de passion.

On a la chance d’apprivoiser une matière vivante et complexe.
Pour exercer ce métier, les bilans de compétences vous parleront de minutie, de rigueur et créativité. Pour ma part, j’ajouterais un soupçon de volonté, une dose de patience, et une pincée de persévérance.

Le chocolat, capricieux et changeant constamment au gré des températures, nous impose de nous incliner face à ses exigences. Le chocolatier devient alors le maître et le serviteur de cette matière gourmande et intrigante.

Il existe une étape qui intimide la plupart des jeunes chocolatiers : la mise au point ou le tempérage du beurre de cacao. Un chocolatier qui ne maîtrise pas cette étape, c’est comme un peintre qui ne distingue pas les couleurs. Mais n’ayez crainte, ce n’est pas insurmontable.

Tablette de chocolat Bean to Bar - Paquibato - Hasnaâ Chocolats

La mise au point est nécessaire, car grâce à elle, le chocolat choisit sa plus belle robe, brille et donne envie autant grâce à sa texture craquante et fondante que par son reflet lisse et brillant.

Le quotidien d’un chocolatier consiste à équilibrer des recettes autant pour leurs saveurs, leurs textures que pour leur bonne conservation dans le temps. Le chocolatier apprend alors à maîtriser différents éléments que sont la température et l’humidité.

Pour finir, exercer le métier de chocolatier c’est avoir la chance de distribuer du bonheur comestible. Voir la lueur dans les yeux des amateurs de chocolats est le carburant du chocolatier passionné. Bref, être chocolatier est un métier qui se savoure.